[TEST] One Piece Odyssey – PC

[TEST] One Piece Odyssey – PC

18 février 2023 0 Par Altris

« Arittake no yume wo kakiatsume
Sagashimono wo sagashi ni yuku no sa ONE PIECE ! »

 

C’est sur ces paroles que la première saison de One Piece à commencé en 1999 et qui est clairement devenu l’hymne de ce que One Piece serait depuis ces débuts en 1997. Les années ont passées et les tomes s’enchainèrent, les saisons emboitèrent le pas et on traversés les époques pour offrir à différentes génération une aventure épique et haletante. Rempli de magie, d’humour et surtout d’une couche de « Shonen », One Piece trône au sommet de la culture manga depuis toutes ces années.

C’est ainsi que de nombreuses adaptations vidéoludique se sont enchainées au fil des années. Passant de la Playstation 1 jusqu’à aujourd’hui sur nos plateformes actuelles. C’est via cette introduction toute trouvée que je peux enfin vous parler de One Piece Odyssey, dernier titre en date.

Sorti le 13 Janvier 2023, One Piece Odyssey est une nouvelle itération de l’aventure de notre équipage préféré. Mais … est-ce que cette aventure sera l’aventure Ultime que nous pouvons avoir depuis tout ce temps ? Hmmm … Pas si sur, mais nous allons détailler tout cela dans la suite de l’article.

 

Souvenirs, souvenirs …

L’histoire prends place peu de temps après l’arc Dressrosa ou notre équipage favori, les « Mugiwara » (aussi connu sous chapeau de paille) sont en route vers leur prochaine destination. Durant leur pérégrination (wow j’ai enfin réussi à placer ce mot !), l’équipage va faire face à un rayon de lumière qui va attirer leur attention, mais aussi les mener à leur nouvelle aventure. En effet, après avoir subi un upstream (un jet d’eau violant vers le ciel), ceux-ci écrase le Thousand Sunny (leur navire) au large de l’île de Waford.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En explorant cette île, nos héros vont découvrir deux habitants de celle-ci : Adio et Lim. Mais leur voyage au sein de cette île ne sera pas sans embuche et surtout … sans pouvoirs. Ils devront explorer à nouveau leur passé pour retrouver leur pouvoirs mais aussi les mystères de cette île. Mais tous leurs souvenirs ne seront pas exactement comme ceux qu’ils ont pu vivre par le passé …

Concernant l’histoire, c’est Eiichiro Oda qui à supervisé la création et à prêté main forte pour l’écriture de cette odyssée. D’un point de vu scénaristique, le jeu offre une aventure ayant un lien avec la saga que nous connaissons même si certaines libertés sont prises afin de surprendre un petit peu le chalant !

Mais … Car il faut un mais, l’histoire peut paraître parfois longuet voir inutile sur certains points. Le scénario se met en place bien trop lentement et nous traine lors de notre exploration. Clairement, lors de ma partie, j’ai eu l’impression de voir un arc scénaristique ou il manquait la partie intéressante : l’âme de One Piece. Mais qu’à cela ne tienne, de nombreux clins d’oeil à la saga d’origine vont souligner l’aventure et permettre aux fans les plus aguerris de trouver un attachement au titre, un peu comme une madeleine de proust dont on aurait changé la recette.

 

Un jeu de rôle basique mais efficace

One Piece Odyssey est un RPG développé par la société ILCA (I love computer art) et ayant travaillé par le passé sur d’autres titres très connus comme Nier Automata, Nier Replicant, Code VEIN et Pokemon Diamant Etincelant et Perle Scintillante. Une équipe qui à donc prouver avec des hauts et des bas dans sa liste de titre, mais qui est loin d’être à ses premiers essais en terme de RPG. Ici One Piece va nous mettre face à un système de jeu de rôle très basique.

Vous pourrez donc explorer l’île de Waford… mais avec quelques limites. En effet, le jeu vous guide via des chemins prédéfinis et à part les éléments interactifs (comme les cibles pour se déplacer, les murs destructibles, etc.), il ne vous sera pas possible d’explorer l’île comme vous souhaitez . C’est l’un des premiers éléments de gameplay qui me fait emmener au point suivant : le jeu est linéaire dans sa grande majorité. En effet, quand le jeu ne voudra pas que vous alliez quelques part : vous n’irez pas. Le problème c’est que plein d’éléments pourraient vous montrer qu’un monstre bloque un passage ou la flore locale à envahi le chemin. Non, le jeu vous dira simplement « Et si on allait plutôt par l’autre chemin ? ». Je trouve cela vraiment frustrant surtout au début de l’aventure ou l’on a envie d’explorer grandement l’île à la recherche d’objets pour faciliter la suite de votre aventure.

Du côté des combats, ce jeu est un RPG au tour par tout, comme un Dragon Quest pourrait nous proposer. Exit l’action des Pirate Warriors et bienvenue au tour par tour. Ici le jeu propose un système assez innovant pour les combats et cela en plusieurs points. Le premier point est que le système propose un système triangulaire de force/faiblesse pour chacun des personnages et ennemis. La technique battant la force, la force battant la vitesse et la vitesse battant la technique. C’est un peu le même principe que dans les Fire Emblem, mais avec beaucoup plus de simplicité.

Ensuite, votre équipe n’est pas au même endroit sur le champ de bataille. Vous aurez donc plusieurs groupes d’ennemis et votre équipe se placera (aléatoirement) sur ce terrain. Cela aura un impact sur vos combats car si les héros en face de ce groupe devront d’abord s’attarder sur leur groupe avant d’aider un autre membre de l’équipe. Toutefois, avec le triangle de force/faiblesse, vous pourrez changer des membres de vos équipes en plein combat via une touche. Cela vous permettra de mettre en face des adversaires les personnages résistant le mieux aux coups et d’infliger le plus de dégâts en peu de temps.

Une fois le combat terminé, l’ensemble de l’équipage recevra de l’expérience qui vous fera monter de niveau. Cela entrainera l’évolution des stats de vos personnages ce qui facilitera les futurs combats. Toutefois, le fait de monter de niveau ne vous apprendra pas de nouvelle techniques. Celles-ci s’obtiennent via des cubes de souvenirs disséminés dans les niveaux ou lors de votre avancée dans l’histoire. L’exploration et le fait de regarder partout sera aussi nécessaire. Ces cubes pourront soit débloquer des compétences, soit des points à placer dans les attaques vous souhaiterez pour améliorer vos attaques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En parlant de l’équipage, chaque personnage aura un rôle important en dehors des combats. Comme expliqué auparavant, le jeu ne vous permettra pas d’aller ou vous le souhaitez, mais certains passages secondaires sont disponibles. Par exemple, Luffy pourra utiliser ses bras pour s’aggriper à des surfaces en hauteur, Chopper pourra passer dans des petits recoins etc. Je ne rentrerais pas dans les détails et spécificité de chacun des personnages, mais vous découvrirez leur utilité au fur et à mesure du jeu !

Enfin, le dernier aspect RPG du jeu un peu spécifique à ce titre c’est l’équipement. Celui-ci est représenté sous la forme de cubes que vous pourrez placer sur une grille. Celle-ci augmentera vos stats et vous pourrez donc combiner plusieurs équipements pour améliorer votre personnages. Ces cubes seront évolutifs au fur et à mesure du jeu et vous permettra d’avoir un personnage bien plus fort vers la fin du titre.

Je ne rentre pas dans les détails du reste du jeu car nous sommes face à un système de jeu assez basique avec des attaques spéciales, compétences et autres choses que nous voyons fréquemment dans un RPG classique. One Piece est donc un RPG proposant quelques nouveautés par rapport à un RPG classique, mais qui est loin d’être innovant

 

 

Un univers artistique connu

Du côté artistique du jeu, nous faisons face à un jeu possédant une patte graphique connu des fans de la saga One Piece. Nous retrouvons ainsi les personnages transposé dans un modèle 3D plutôt convenable. Ce n’est pas les plus beaux modèles que j’ai pu voir à ce jour (les Pirates Warriors me paraissent plus réalistes à l’oeuvre originale). Sans compter qu’une chose m’a un peu titillé : les expressions faciales des personnages pendant les phases de « blabla ». Ceux-ci ne sont pas très expressifs et manquent un peu de profondeur pour exprimer un sentiment.

D’un point de vu décor, l’île est tout bonnement bien garni, même si le jeu nous empêche de visiter tous ces recoins convenablement. Mais les éléments montrés donnent vie à l’île et surtout les animaux peuplant celle-ci en arrière plan font que nous avons moins l’impression d’être dans une île vide. Toutefois, un peu plus de faune m’aurait fortement plu afin de rendre le jeu vraiment dynamique.

Lors des combats, les attaques sont tout bonnement respectueux du matériel de base et je me suis amusé à balancer des « Gomu gomu no gatling » à tout bout de champ (en finissant par avoir épuisé mes points de techniques). Le travail de doublage des comédiens de la série est très bon, même si j’aurais aimé un peu plus d’intensité à certains moment du titre.

Côté musique, celles-ci sont respectueuse de l’esprit de la saga animée. Nous retrouvons même certains thèmes (réorchestrés) de musiques que nous connaissons déjà. J’ai beaucoup aimé avoir cette musique dans mes oreille que ce soit en phase d’exploration ou en phase de combat. Toutefois, les musiques deviennent vite redondantes et il m’est arrivé de couper la musique pour mettre un autre média à côté. Donc si vous êtes adeptes du leveling à un certain endroit, préparez vous à entendre en boucle la même musique.

 

Au final ?

Au final, l’expérience RPG de One Piece est pavé de bonnes intentions, mais des fois mal maitrisés. Les phases d’exploration peuvent être dirigiste et assez molles, l’histoire peut paraître banale, les système RPG est assez basique. Mais si nous regardons à travers l’oeil d’un néophyte du monde du jeu vidéo qui arrive tout droit de l’univers de la japanimation, One Piece est un excellent titre. Pas trop compliqué, facile à prendre en main et guidant le joueur de bout en bout.

Même si mon âme de fan de RPG peut crier au scandale pour adaptation pareille, je pense que celui-ci est principalement axé pour les néophytes et les plus jeune. Le système de progression est plutôt bon et une fois le système de jeu compris, vous pourrez « rouler » sur le titre assez simplement.

D’un point de vu artistique, le titre n’est pas une révolution dans l’univers des adaptations de mangas. C’est du vu et revu parmi cet univers et je suis presque étonné que le titre n’ait pas pu sortir sur Nintendo Switch en qualité un peu dégradée. Mais ne vous alertez pas, sur ma version PC le jeu était fort agréable à regarder et je n’ai pas vu d’aberrance graphique. Pas de bug, pas de crénelage, le jeu était un petit délice à regarder.

Bref, ce titre n’a pas été pour moi un incontournable de la scène RPG, mais j’ai toutefois apprécié le fait qu’on essaie de nous replonger à nouveau dans les aventures de l’équipage au chapeau de paille. Toutefois, je rêve un jour d’avoir un titre inventant une histoire nouvelle n’incluant pas des flashback vers d’anciens arcs scénaristiques. Les derniers jeux One Piece nous retraçaient à chaque fois les aventures passées et je reste persuadé que Eiichiro Oda pourrait nous proposer une aventure digne de son oeuvre, comme il à pu le faire avec One Piece Red : le film.

Foncez si vous êtes fans de la saga, prenez le moins cher si vous cherchez un petit RPG. Dans tous les cas, si vous aimez le manga, ce titre est probablement un bon titre pour se retrouver au sein de l’équipage de chapeau de paille !

One Piece Odyssey

6.3

Histoire

6.0/10

Gameplay

6.0/10

Graphismes / Musiques

7.0/10

Aspects positifs

  • Retrouver l'équipe dans une aventure originale
  • Fidèle à l'univers de Eichiro Oda
  • Un design des personnages plutôt agréable à l'oeil

Aspects negatifs

  • Une aventure linéaire et dirigiste
  • Un gameplay RPG très basique
  • Pas de grosse difficultée