Les Terrifiantes Inventions du Professeur Zwolle : Le défi impromptu

Les Terrifiantes Inventions du Professeur Zwolle : Le défi impromptu

12 mai 2020 0 Par Altris

Hello les moussaillons !

Aujourd’hui je vous présente le défi impromptu du Professeur Zwolle. Si vous n’avez pas vu mon expérience initiale, je vous invite à lire ma première expérience que j’ai vécu en octobre 2019.

Qu’est ce que le défi impromptu ?

Le défi impromptu est une édition raccourcie de « Les Terrifiantes Invention du Professeur Zwolle ». Elle a été créer par l’équipe de Creanim afin de divertir les gens pendant le confinement. Comme le Sherlock Holmes Geant en Ligne que j’ai pu faire la semaine dernière, c’est la même société qui gère Zwolle. Pour cette épreuve, j’ai mener cette épreuve en solo (via un stream que j’ai fait sur Twitch). Je tiens à remercier la présence de Creanim pour animer un peu le tchat (et surveiller ce que je dis), mais aussi mes modératrices qui ont fait un travail génial. Enfin, je remercie aussi les nouveaux followers, en espérant que ceux-ci reviendront de temps à autre voir mes streams.

Cette édition se déroule en 24H et comporte du coup un nombre limité d’énigme. Comme pour l’édition d’octobre, c’est une épreuve de rapidité très complexe. Il faut savoir communiquer et faire preuve d’une grande imagination afin de résoudre les énigmes du professeur. Cette édition à coûter le prix de 8€ et cela est totalement raisonnable pour participer. De plus, il faut aussi payer ces gens qui fournissent des activités afin de nous divertir durant ces temps difficiles.

Pour varier un peu de l’article que j’ai pu vous faire en Octobre, je vais vous faire un bref résumé de ce que nous avons vécu dans cette édition de 24h, mais aussi quelques astuces pour vous sortir la tête de l’eau pour les prochaines éditions !

Que s’est-il donc passé durant ce défi impromptu ?

Alors contrairement à ce que j’ai marqué dans mon article sorti en Octobre, nous ne sommes pas revenus en 2019, mais sommes bien restés en l’an 2259, après notre message affiché à l’écran.

Précédemment …

Nous avons réussi le défi du professeur Zwolle. Lors de cette aventure nous avons fabriqué une machine à voyager dans le temps selon les instructions du professeur et avec l’aide d’un de ses amis : Jean Fusoris. Nous avons atteint le manoir de Zwolle, en 2259, et attendons maintenant son arrivée.

Éléments de l’univers de Zwolle :

  • Jean Fusoris → Ami de Zwolle, il est resté dans leur époque commune au 15ème siècle. Nous l’avons rencontré au cours de notre aventure précédente.
  • Discotromat → Invention du professeur, elle permet de contacter ses amis.
  • Translucator → Invention du professeur, elle permet de changer les dimensions.
  • Rolamotus → Invention du professeur, elle permet de rendre invisible.
  • Depercoteur → Invention du professeur, elle permet de dupliquer les objets.
  • Trapertiplo → Invention du professeur, il s’agit d’une machine à voyager dans le temps.

Chapitre 1

Le soleil se lève sur une nouvelle journée dans le manoir désert du professeur.

Cela fait maintenant ….6 jours, ou bien 6 mois ? Le temps semble figé, avons nous vraiment réussi le défi du professeur ? Après tout n’avait il pas dit de le retrouver ?

Nous jetons un œil à la pile d’ouvrages que nous avons dévorés depuis notre arrivée au manoir, puis à ceux que nous n’avons pas encore lus. Au moins, il semble y en avoir encore un bon paquet, de quoi nous occuper jusqu’à l’arrivée de Zwolle.

Alors que nous commençons la lecture d’un parchemin antique qui traite des corps célestes, une lettre se matérialise depuis le Discotromat posé non loin. Ça c’est une première !

Je m’empresse de récupérer la lettre et je vois un message codé sur la lettre … Le Professeur nous explique qu’une pandémie à actuellement lieu à notre époque et que cela risque de modifier notre futur. Il nous indique aussi que Trapertiplo est actuellement dans son hangar et qu’il à modifié la machine pour nous renvoyer dans le passé. Nous rentrons le code que nous avons réussi à déchiffrer sur la lettre et arrivons dans le hangar …

Chapitre 2

Le Trapertiplo que nous trouvons dans le hangar est… différent. C’est définitivement celui que nous avons réussi à fabriquer au 15ème siècle, avec les instructions de Zwolle. Mais il semble avoir été modifié, peut il nous ramener à notre époque ?

Le professeur a parlé d’une pandémie, il serait peut être sage de suivre le plan du professeur. Hmm les boutons semblent bien tous désactivés concentrons-nous uniquement sur les écrans pour choisir l’année cible que le professeur veut viser.

Nous décidons d’emmener le Discotromat, ça pourrait servir, même si son utilisation reste hasardeuse.

En analysant les différents écrans, je comprend vite que nous faisons face à une énigme de type « Mastermind ». Oui, le même mastermind que nous avons chez nous. En analysant correctement les différentes années affichées, je déduis l’année à laquelle nous devons aller : direction l’année 1947 ! Comme à l’accoutumée, un flot de lumière nous envahit et nous voila transporté dans le temps.

Chapitre 3

Nous y sommes ! À peine sommes nous descendus du Trapertiplo que le Discotromat s’agite et semble nous indiquer le chemin à suivre.

Pourquoi sommes nous arrivés ici ? N’a t’il pas dit que nous devions régler une pandémie à notre époque ?

Hmmm d’après un journal local nous sommes le 8 mai 1947, dans la ville de Saint-Louis, aux États-Unis.

Nous voila sur les terres du nouveau continent. Nous décidons de nous balader dans les rues de cette grande ville qu’est Saint-Louis dans le Missouri. Le discotromat nous fait voyager dans les ruelles. Cependant le trajet que nous faisons nous semble labyrinthique … Mais au final nous arrivons à bon port et découvrons une personne du nom de Gerty Cori : première femme américaine à recevoir un prix nobel de science et troisième femme au monde à recevoir un prix nobel.

Chapitre 4

Grâce au Discotromat nous arrivons à retrouver Gerty Cori. A la mention de Zwolle ses yeux s’illuminent.

La conversation est alors assez rapide, elle connait déjà le professeur et les mots « mission » et « maladie » suffisent à la convaincre de nous accompagner pour fabriquer un remède à notre époque. Il va falloir régler la machine pour déterminer notre « quand ».

Nous reprenons le Trapertiplo en main et l’écran nous affiche désormais autre chose … Les boutons sur les côtés de l’écran sont déverrouillés et nous décidons de relier les points lumineaux avec les directions donnés par les boutons. En rentrant la date souhaitée, nous savons que nous allons retourner dans le présent … Et plus précisément au 09 Mai 2020

Chapitre 5

Ah ! Nous sommes enfin de retour dans un monde que nous connaissons !

Un mal de crâne incroyable et c’est l’évanouissement…

Lorsque nous revenons à nous, Gerty a disparu !

Le Trapertiplo devait être mal réglé, toujours aussi dur à utiliser quand Zwolle n’y a pas touché. Après de nombreuses minutes à chercher comment envoyer un message à la scientifique, nous trouvons quelques instructions sur le coté du Discotromat.

Malgré le mal de tête, nous devions déchiffrer le fonctionnement du Discotromat … Machine en forme de cocotte minute, choix discutable, mais terriblement efficace. Une fois le message déchiffré, nous avons pu lire le message suivant : « PENSEZ TRES FORT AU NOM ET AU PRENOM DE LA PERSONNE QUE VOUS SOUHAITEZ CONTACTER AINSI QUE SON AGE ».

Nous savons désormais comment fonctionne cette terrifiante invention du professeur …

Chapitre 6

Il est 20h lorsque le Discotromat s’active et nous recevons un message de la part de la chercheuse.

Malheureusement, il ne semble pas utilisable, trop de bruits parasites pour entendre ce qu’ils auraient pu nous dire…

En écoutant l’enregistrement audio, nous découvrons que ce n’est pas un message clair et précis, mais plutôt un message à déchiffrer malgré tous les sons que nous pouvons entendre. Une fois toutes les lettres récupérées, nous avons compris qu’il fallait encore remettre ces lettres dans l’ordre. Nous avons désormais trouver comment trouver le remède à cette pandémie …

Le remède semble donc en bonne voie ! Il ne reste plus qu’a prendre notre mal en patience. Quand tout d’un coup, le Discotromat s’agite et affiche un message du Professeur Zwolle.

« Geacr à sov fretsfo, la csrie sare seorélu asdn el turfu. enRtozure dasn trove Trreatpilop, je l’ia réégl à ecstadin prou overt painrecoh atitidesnon. 

Je m’ocupec ed renemar nom emia snad sno epouqé. A nôbttie, scehr spliscide te félisictatoin pour ectte nmsiiso ruséise.» 

On dirait qu’il est temps de nouveau de monter à bord du Trapertiplo …

 

Quelques conseils que je peux vous donner pour effectuer « Les Terrifiantes Inventions du Professeur Zwolle ».

J’ai pu voir dans le tchat du live que beaucoup de gens cherchent à résoudre le maximum d’énigmes en peu de temps, sans quoi ils perdent la patience de vouloir aller plus loin.

Pour rappel, Zwolle est une course d’endurance. Dans ce défi impromptu, ceci s’est déroulé sur 24h. Temps largement suffisant pour résoudre l’ensemble des énigmes. Sachez aussi que s’obstiner n’est pas forcément la meilleure solution. Il faut desfois s’éloigner un peu de l’énigme afin d’avoir une autre vision à votre retour.

Les indices que vous recevrez ne vous donneront pas un élément de réponse, mais plutôt une piste de réflexion. Du coup prenez bien en compte ces indices assez précieux.

Enfin, dans ce défi impromptu, toutes les énigmes étaient disponibles les unes après les autres. Dans l’épreuve de Zwolle normale, vous aurez une série de quêtes toutes les 72H (de plus en plus difficile au fur et à mesure du temps). C’est une compétition et il est normal qu’il faille chercher un peu. Restez donc motivés et si vous avez du mal, n’hésitez pas à faire une petite pause afin de vous libérer l’esprit.

 

Voila … Du coup j’espère que ce nouvel article vous a plu et j’espère vivement refaire une nouvelle session de Zwolle, cette fois à nouveau en équipe ! Prenez bien soin de vous et à la semaine prochaine pour un nouvel article 🙂