Europapark – Adventure Club of Europe

Europapark – Adventure Club of Europe

21 mai 2019 0 Par Altris

Salutation Moussaillon, mais aussi aventurier d’Europe.

Aujourd’hui, nouvel article concernant Europapark et plus particulièrement un aspect d’Europapark que j’aime plus que tout : l’Adventure Club of Europe.

Pourquoi un article la-dessus ? Laisser vous donc porter déja par le Lore (Histoire d’un univers de fiction ne constituant pas l’intrigue principale d’une œuvre) de cet univers.

 

Un mot du directeur du club

Avant toute chose, voici un petit mot du directeur de ce club : Johan Malus. Je vous conseille de mettre les sous-titres sur la vidéo afin de profiter pleinement des explication du président, qui lui parle en Allemand.

Le monde est notre champ

La fondation du club est estimé à l’année 1716 (je dis bien estimé et non pas prouvé) par l’illustre Pirate et Mercenaire : Bartholomeus van Robbemond. Il est d’ailleurs aussi l’aventurier recherchant la fameuse dague « Tigre de feu« , 2 ans avant la création du Club. Alors vous allez me dire : « Ok c’est une dague et alors ? ». Et bien cette dague n’est pas comme les autres, elle offre l’invulnérabilité à son possesseur.

Ce cher Bartholomeus … Un vrai renard !

Le logo de la Vereenigde Oost-india Company

Encore jeune moussaillon dans la flotte de la « Vereenigde Oost-India Company » (Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales), il entendit parler de cette légende et fit de ce fable une véritable obsession. Une fois son propre navire obtenu et en dérobant un morceau de carte, indiquant la supposée position de la dague, que Bartholomeus se lança dans la recherche de la dague. Vous verrez d’ailleurs un petit peu d’histoire de Bartholomeus dans la vidéo ci-dessous (mettez les sous-titres Français si vous voulez comprendre un minimum).

La réelle motivation de Bartholomeus est de contrer le terrible Corsaire Cortez d’utiliser la dague à des sombres fins. Bartholomeus rajouta aussi à son journal que :

« Il suffit tout simplement de diriger sa lame vers quelqu’un pour le reduire en cendre »

Une fois la dague récupérée, Bartholomeus enferma la dague dans un coffre et le mettra en sécurité. Cette aventure contribua à la création du Club. Frederik Hornung, co-fondateur de l’ACE, étudia le logo VOC longuement pour créer celui du Club. C’est au final en le retournant que l’idée lui arriva.

Pour conclure le chapitre sur la fondation du club, voici une petite citation de Bartholomeus.

D’abord, l’humanité refusera l’innovation, puis elle en dira du mal, et finalement, elle fera comme si elle l’avait toujours connue. Soyons de ceux qui innovent.

La révélation au public du Club

On peut dire que la révélation au grand public de l’ACE se fit en 2017 via le professeur Nikolajew avec sa théorie du premier vol dans un aéronef habité.

Il semble avoir la pêche le professeur

Dans la culture commune, le premier vol dans un aeronef habité a été décerné aux frères Wright en 1903. Mais après bien des recherches dans de nombreux documents, le professeur réussi à démontrer que le premier vol fut effectué par les frères Eulenstein en 1825.

Le professeur accompagné de Jessica et du président Johan

C’est accompagné de sa charmante assistante Jessica, qu’il fit plusieurs vidéos pour démontrer ses propos et même tester à nouveau l’invention des frères Eulenstein. Au passage, c’est aussi via ses recherches qu’il retrouva les plans du batiment du Voletarium (qu’il offrit à l’Adventure Club of Europe).

Voici l’entrée du Voletarium

Prochain objectif du professeur Nikolajew : la construction d’une réplique d’un sous-marin du 17ème siècle pour ainsi prouver, que l’Homme avait la possibilité de scruter les fond marins, bien avant la date que nous connaissons.

Pour conclure ce petit chapitre sur le professeur Nikolajew, je vous invite à voir son dernier chapitre, juste avant de rejoindre l’ACE. Comme d’habitude mettez les sous-titres.

 

Bien évidemment, je viens de vous raconter le background de l’attraction Voletarium (que je vous conseille de faire, il est familiale et vous en mettra plein les yeux). Les prochains membres que je vais vous présenter ont déjà pour certains une attraction lié à eux. D’autres, seront surement des suppositions sur de nouvelles attractions.

D’autres illustres membres !

Harvey Carter

D’autres illustres membres du club des aventuriers ont déja leur aventures représentées au sein de Europapark. Ils ont été curieux et ont réussi à trouver ce que d’autres n’auraient jamais trouver.

Harvey Carter – La découverte de l’Atlantide

Harvey Carter est un membre de l’ACE qui à chercher à retrouver la fameuse cité perdue de l’Atlantide. Tout à commencé lorsqu’il avait 20 ans et qu’il était responsable de la pompe qui distribuait l’air aux archéologues qui plongaient le long des côtes grecques.

Une nuit, il décida de plonger via un système ingénieux et découvrit une horloge. Celle-ci était la « Machine d’Anticythère« . Malheureusement, cette trouvaille fut assigné à ses collègues Archéologues. Il continua malgré cette déconvenue à chercher l’Atlantide. Il rejoignit l’ACE durant ses recherche pour disparaitre sans laisser de traces durant ces dernieres années de vie. Peut être à t’il découvert l’Atlantide au final ?

Vous pouvez suivre les aventures de Harvey Carter à Europapark via l’attraction « Abenteuer Atlantis » situé au quartier grec du parc.

 

Clara Freudenreich

Clara Freudenreich – La résurrection des dinosaures

Passons maintenant au côté Alsacien du club des aventuriers. Madame Freudenreich découvrit dans sa jeunesse une espèce de Salamandre jamais vue en Europe auparavant. Ceci lui ouvrit la possibilité d’avoir un stage dans ce domaine. Suite à cela, elle partie en expédition avec un célèbre biologiste pour au final faire des expéditions par elle-même. Quelques années plus tard, elle découvrit des œufs de dinosaure furent découvert dans les glaces éternelles d’un glacier vénézuélien.

Elle les rapporta et plusieurs scientifiques tentèrent de les faire eclore avec d’incroyables machines, sans réussite. Clara, quant à elle les enroulèrent dans un linge imbibé de vinaigre et les enroula dans une écharpe fait par ses soins. Les dinosaures furent ensuite transportés dans le centre de recherche de Mme Freudenreich en Amérique du Sud. Elle invita les personnes de l’ACE et fut admise tout de suite. Les gens voulaient ensuite voir ces dinosaures, mais cela les stressait.

Madame Freudenreich déménagea quelques années après sans laisser aucun dinosaure au centre de recherches. Elle expliqua que ceux-ci n’avaient pas survécu et elle retourna en Alsace pour reprendre la boutique de curiosités de son défunt mari. Jusqu’au 300ème anniversaire de l’ACE ou elle envoya une boite de biscuit ou ceux-ci étaient en forme de dinosaures.

Vous pourrez retrouver ce qu’à voulu dire Mme Freudenreich dans l’attraction « Madame Freudenreich : Curiosités » situé dans le quartier Français (à côté du CanCan Coaster).

 

Ander Svensson

Ander Svensson – Le serpent de mer Svalgur

Ander Svensson est membre de l’ACE depuis 1949. Il l’a rejoint pour l’une de ses plus grosses découvertes qui émerveilla le monde, mais qui ternit aussi sa réputation jusqu’à sa mort. La découverte d’un squelette. Le squelette de Svalgur, un serpent de mer mythique qui protégeait l’entrée de la source de vie. Cependant, de nombreux spécialistes vinrent à le décrédibiliser concernant sa découverte. Ce ne serait pas un squelette de kronosaurus, mais celle d’une espèce de saurien jusqu’ici inconnue.

Ander décida donc de retrouver cette mystérieuse engloutie qui fut la source de vie et ce jusqu’à sa mort en 2003. Le squelette de « Svalgur » fut cependant conservé dans le musée Kronasar afin que les visiteurs du monde entier puissent le voir.

 

Capitaine Olson

Capitaine Olson – La découverte du Tre Kronor

Le dernier membre que je vais vous présenter ici permettra de faire la transition vers le prochain chapitre de cet article.

Le capitaine Olson (un confrère on peut dire …), était en cours de pêche avec son bateau quand son bateau s’accrocha à quelque chose. Cette chose, c’était l’épave du Tre Kronor, navire commandité par le roi de Suède en 1557 pour retrouver l’ile légendaire Rulantica. Cependant, ce navire disparut sans laisser aucune trace jusqu’à l’année dernière. C’est via des preuves de l’équipage du Tre Kronor qu’on peut être sur que Rulantica existe.

Une nouvelle page dans l’histoire de l’exploration fut découverte avec le capitaine Olson

 

En route vers Rulantica

 

 

J’arrive enfin au dénouement de cet article qui à pu vous paraître long, mais je peux enfin vous parler de Rulantica. Dans le Lore de l’ACE, c’est une ile légendaire. Dans le monde réel, c’est un parc aquatique qui ouvrira ses portes le 28 Novembre 2019.

Le parc aquatique fera une superficie de 32 600m² et aura une thématique nordique. 25 attractions feront le bonheur des petits et des grands, toute l’année.

Cependant, il faudra bien penser à réserver votre entrée quelques jours à l’avance avant votre passage. Les places sont limitées par journée et si vous n’avez pas réserver, vous seriez susceptible de ne pas pouvoir rentrer dans le parc aquatique. Cependant, si par chance vous vous pointez à Rulantica le jour même et que des places sont encore disponibles, un supplément sera demandé.

En complément de ça, l’hotel « Kronasar » que j’ai pu évoquer sur la fiche de Membre de Ander Svensson ouvrira ses portes le 31 Mai 2019. Les réservations pour l’hôtel et le parc aquatique sont déjà disponible.

Le prix de l’entrée au parc est de 38,50€ pour les adultes et 35,50€ pour les enfants. Pensez à rajouter 1€ pour le casier et 7€ pour le parking. L’astuce que je peux vous donner, c’est d’y aller à plusieurs afin de diviser le prix du parking.

Afin de mieux vous laisser imaginer ce à quoi va ressembler le parc, voici une petite galerie d’image prévisionnelles du parc afin de vous faire une idée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

J’espère que cet article vous a plu et vous donnera envie de faire un petit tour à Rulantice. Pour ma part ce fut un sacré travail de recherche afin de synthétiser au mieux possible tout l’univers de l’Adventure Club of Europe. Cependant, si vous voulez de plus amples informations concernant le club des aventuriers ou Rulantica, je vous invite à aller aux sites suivants :

Site de Rulantica : https://www.europapark.de/fr/rulantica/rulantica-le-nouvel-univers-aquatique

Site de l’ACE : https://adventure-club.de/fr/

 

Sur ce moussaillon, je vous dit à bientôt pour un nouvel article.