[Test] Trottinette electrique Ninebot by Segway ES1

[Test] Trottinette electrique Ninebot by Segway ES1

10 septembre 2019 2 Par Altris

Salut à toi moussaillon !

Je pense que tu sais que dans la dimension de ElCaptain, la vapeur est le maitre mot pour faire fonctionner la majorité des machines de la planète. Après, il faut dire que suite à la crise du pétrole de 2123, on a pas trop eu le choix de passer à une autre énergie.

Pour ma part, j’ai décider de passer à un moyen un peu plus « éco » et éviter de polluer encore plus la planète.

 

Un investissement éco-responsable

J’ai acheté cette trottinette en Juillet 2019 après une prise de conscience sur le jour du dépassement. Je comprend par la, que chaque année nous consommons plus que ce que la planète nous propose et que nous émettons beaucoup trop de déchets qui détruit notre planète. J’ai pu faire un test sur le site de la WWF suisse qui nous propose de savoir combien de planète utiliserions nous si tout le monde avait les mêmes gestes que nous.

Pour ma part, si tout le monde avait les même réflexes que moi, on devrait utiliser 1,58 planètes par an. Je ne suis clairement pas le pire, mais j’ai encore beaucoup d’améliorations à donner à mon style de vie pour améliorer cela.

Première étape, utiliser ma voiture que lorsque c’est réellement nécessaire et faire le maximum de trajet en ville et vers le travail avec ma nouvelle acquisition : ma trottinette électrique ES1 by Segway.

Alors vous dire que l’électrique c’est pas trop écologique … Mais dites vous qu’on utilise tous de l’électricité et qu’on en aura besoin encore dans le futur (sinon plus de jeux vidéo, plus de télévision, plus rien …). L’idéal serait que de nouveaux moyens de génération d’électricité voient le jour (éoliennes, générateur aquatique, panneaux solaire etc.)

 

Caractéristiques de la trottinette

Vitesse max : 20Km/H

Autonomie Max : 25 KM

Puissance moteur : 250W

Poids Maximum Supporté : 100Kg

Poids de la trottinette : 11,3Kg

Fonction Bluetooth pour stats et mise à jour firmware

Lampe située sous le guidon

 

 

Après quelques kilomètres

Je vous donne enfin mon avis sur ce produit après avoir effectué quelques kilomètres. Je l’utilise principalement pour aller au travail, mais aussi pour aller quelque part en ville rapidement (sans devoir sortir la voiture). Je garde tout de même mes habitudes d’aller chercher mon pain à pied ou encore de me déplacer sans mon joujou.

Mais c’est vrai que ça apporte un certain confort, pas besoin de s’inquiéter pour trouver une place de parking, transport un peu plus vert que la voiture, etc.

La seule condition pour pouvoir utiliser la trottinette est d’acheter un casque de vélo (pour les trottinettes bridés en dessous de 25Km/H, au delà de nouvelles réglementations sont mises en places). Pour ma part j’ai opté pour un casque Skull Cap commandé sur Amazon.

 

Prise en main

Avant toute mise en route, il est fortement conseillé de télécharger l’application Ninebot disponible sur Android et Iphone. Il vous sera demandé de mettre à jour votre firmware et de suivre une petite formation sur les règles de sécurité basique de votre trottinette.

La prise en main de la trottinette est plutôt simple. Une pression sur le bouton central du guidon et on allume la trottinette. Une autre pression une fois allumée, nous éclairons la route avec la lumière. Double pression rapide sur le bouton : changement du mode de déplacement (Normal, Eco, Sport). Une pression longue et nous éteignons la trottinette. Rien de bien compliqué.

Du côté droit du guidon, vous trouverez l’accelerateur. Selon la pression que vous effectuerez, vous prendrez plus ou moins de la vitesse. La commande est plutôt agréable à utiliser et le positionnement du doigt se fait de manière naturelle. Du côté gauche du guidon, vous trouverez le freinage. Celui-ci fonctionne de manière similaire à celle de l’accélérateur. Noté tout de fois, de pas appuyer trop brusquement sur celui-ci pour éviter de subir une trop forte décélération qui pourrait vous déstabiliser.

A l’arrière, vous trouverez aussi le garde boue, qui fait aussi office de frein. En cas de situation d’urgence, il sera fortement utile, couplé au frein électronique. Mais noté tout de fois qu’il ne sera pas aussi efficace que le frein situé sur le guidon.

Les roues sont pleines et dures contrairement à sa rivale de Xiaomi, qui elle possède une chambre à air. L’avantage ici, c’est qu’il n’y a pas de problème de crevaison énervant à remplacer. Cependant, l’inconvénient c’est que cela absorbe moins les chocs et offre une moins bonne suspension. Le guidon offre tout de même une toute petite suspension situé à la base du guidon. Mais cela n’amortit pas les plus gros trous dans la route.

Côté pliage, plutôt facile et pratique via le petit bouton situé en bas du guidon. Faites cependant attention à ne pas appuyez dessus lors de votre utilisation. Chose un peu moins pratique, c’est le poids. Quand on a pas l’habitude de porter 11kg dans les bras, cela peut vite devenir gênant. Sans compter que elle est quand même un peu encombrante …

 

On the road again !

Je pense que le plus impressionnant est le premier trajet sur la route. Car oui, avec une trottinette électrique, nous ne roulons pas sur le trottoir. Cela est bien trop dangereux pour les piétons. Mais il faut aussi faire attention à ne pas rouler sur une voie rapide non plus (cela serait dangereux pour vous).

Honnêtement, c’est la première fois depuis longtemps que je n’étais pas sur la route avec un deux roues. La dernière fois je devais avoir 18 ans (ça me rajeunit pas) et le fait d’avoir les voitures passant à côté de moi ne m’a pas trop rassuré au début. Mais après plusieurs utilisations (et en respectant le code de la route), les 2 véhicules peuvent cohabiter parfaitement sur la route.

Cependant faites attention de ne pas utiliser votre trottinette en temps de pluie ou de grand froid. Cela poserait des soucis à votre trottinette sur la durée et surtout cela serait dangereux pour vous. Regardez donc bien la météo avant de sortir le matin (chose que je ne faisais jamais auparavant).

Mis à part faire attention à la météo, c’est vraiment un régal d’aller au travail le matin avec sa trottinette, sentir le vent sur la peau et profiter du calme avant le train train quotidien. Je trouve que c’est un réel plus et aussi un gain d’argent dans l’essence. Car oui, je recharge ma trottinette au travail.

 

Responsabilité

Je peux voir de nombreux sujets sur internet concernant les trottinettes. Je pense qu’il faut que les utilisateurs de trottinette électronique doivent faire attention à leurs homologues piétons. Si vous possédez, ne laissez pas trainer vos trottinettes n’importe ou. C’est souvent un petit geste de le mettre sur le côté, de la plier ou bien tout simplement la ranger ou que vous soyez. Dans les grandes villes, les systèmes de location tel que LIME vous permettent d’emprunter des trottinettes partout. Mais pensez à libérer les voies de circulation (piétonnes et moteurs) pour le bien être de tous. C’est à cause de l’incivilité de chacun, que de nouvelles lois arrivent et vont nous limiter dans l’usage de ce moyen de transport.

 

Au final, c’est bien ou pas ?

J’apprécie beaucoup mon investissement. Aujourd’hui, je l’utilise principalement pour aller au travail. Mais qui sait, demain je l’utiliserais peut être pour aller dans un coin de ma ville, rejoindre des amis ou tout simplement l’emmener en vacances (si je prend la voiture) pour pouvoir me déplacer un peu plus librement.

C’est certes un investissement, mais si vous l’utilisez régulièrement, cela sera vite remboursé. Vous économiserez de l’essence (ou des titres de transport) pour profiter pleinement de vos routes. Il faudra, cependant, bien faire attention aux autres véhicules et piétons qui sont aussi vulnérables que vous. Vous n’êtes pas seul, ne soyez pas égoïstes. Les seuls points négatifs que je trouve à cette trottinette sont :

  • Son poids. Plutôt lourd, mais cela est normal à la vue du moteur et de la batterie intégré. Après c’est mon premier moyen de transport de ce type, il est surement plus léger que d’autres
  • La non résistance aux intempéries. J’aurais aimer pouvoir l’utiliser malgré de la pluie ou un froid naissant. Mais on sortira tout simplement nos bonnes chaussures (ou la voiture si on se caille vraiment trop le cul, faut pas déconner non plus).

Et vous ? Êtes vous intéressé par ce moyen de transport ? Si vous en avez déjà acheté une, quel est votre avis ? Vous sert-elle ? Regrettez vous cet achat ? Répondez à cela en commentaire.

Merci de m’avoir lu et je vous dit à bientôt pour un nouvel article.