.hack GU Trilogy

.hack GU Trilogy

12 septembre 2017 2 Par Altris

11 ans … 11 longues années que j’attends ce jeu … 11 années ou je n’ai jamais pu voir les aventures de Haseo en jeu vidéo … 11 an…. Oh bonjour moussaillon ! Pardon je marmonnais dans ma barbe … Les larmes qui coulent le long de mon visage. Oh pas de crainte, ce sont juste des larmes de joies. Je vais t’expliquer pourquoi ces larmes coulent.

 

11 ans plus tard

Tout commença en 2003, j’avais alors 14 ans quand un nouveau jeu et Anime est apparu dans nos contrées : .hack//. J’avais découvert cette série grâce à l’Anime quelques temps avant. Un monde ou des joueurs se connectaient à un MMORPG nommé The World via un casque de réalité virtuelle (vous le sentez venir le truc). Dans l’Anime, l’un des personnage principal, Tsukasa, ne pouvait pas quitter le jeu. Le but de la série était donc pour le groupe, de faire sortir Tsukasa du jeu, sachant qu’il était lié à la légende de la clef du crépuscule.

Tsukasa et toute la bande de la série

Ni une, ni deux, quand un jeu sur PS2 a été annoncé, j’ai foncé dessus. Sur la jaquette, je me rappelle plus ou moins ce qu’il y avait marqué : « joué à un univers en ligne, hors-ligne ». Ce jeu a été annoncé pour l’année 2004 dans nos vertes contrées. Soit quelques mois avant la sortie du fameux World Of Warcraft.

Une fois le jeu lancé, nous découvrions l’univers de The World avec son OAV. Nous jouions le rôle de Kite. Concernant le scénario, la mort de certaines personnes dans la vraie vie sont recensés, alors qu’elles sont mortes dans le MMORPG (Oui oui, je sais que tu le vois venir …). Notre rôle était donc de découvrir la cause de ces morts ainsi ce qui commençait à ronger l’univers du jeu petit à petit.

La jaquette du premier jeu

Alors vous vous dites : « Mais dites donc Captain, des gens qui meurent dans un MMORPG et dans la vraie vie, ça ressemble à Sword Art Online ! ». Et la, je te répond : OUI ! OUI ! OUI ! Sword art online à été écris 5 ans après .Hack. La seule différence, c’est que la série .hack ne se basait pas sur l’action, mais sur la relation entre les personnes et l’enquête dans le jeu. Un univers beaucoup plus sombre que celui de Sword Art Online (que j’appellerais SAO). L’univers de .hack est beaucoup centré sur la psychologie humaine avec des réactions qui me paraissent beaucoup plus réelles que dans SAO.

Une suite annoncée

Une fois l’histoire des 4 premiers jeux terminés, une nouvelle annonce à été faite, un jeu inspiré de la suite de la série animée, nommé .hack//ROOTS (ou .hack//G.U pour le jeu). Dans cette suite, nous suivions les aventures de Haseo qui dès le début de l’histoire, se fait tuer par un PK (Player Killer). Mais là on ne parle pas de mort définitive (du moins pas pour le moment). Suite à cela, Haseo rejoindra la « Twilight Brigade » qui cherche à récupérer la clef du crépuscule, un objet légendaire.

Le jeu devant accompagné la sortie de l’anime en europe c’est fait attendre … Longtemps … Pour finalement ne jamais voir le jour. On nous promettait un A-RPG beaucoup plus rapide et dynamique que les premiers opus. Mais cet espoir ne vit jamais le jour en France. A vrai dire, le seul moyen d’y jouer c’était avec un émulateur en version anglaise.

Mais Bandai Namco (je vous kiffe, sérieux) à donc décider en cette année 2017, de ressortir les 3 jeux de la série G.U. En plus de cela, on se voit gratifier d’un épisode supplémentaire jamais sorti ! Enfin on peut noter la présence du 1080p et les 60 images par secondes. Cerise sur le gateau, ça sort le 3 novembre 2017, le jour de mon anniversaire, je crois que c’est un signe ! Alors si l’un de vous (voir même Bandai Namco) veut me faire plaisir, mais genre réellement, j’accepte ce cadeau avec joie. Sinon je vais le précommander de ce pas … Dites-moi ce que vous pensez de ce jeu. Allez-vous l’acheter ?

Je vous dis à bientôt pour un autre article et surtout, jouez bien !